Dans cet article je vais comparer dans les grandes lignes les deux licences phares de jeu de gestion footballistique que sont Football Manager de Sega et LFP Manager de Electronic Arts.

Aillant 470H de jeu sur FM 2012 & 2013 et 35H sur LFP 2013 à l’heure ou j’écris ce dossier, je pense avoir assez de matière à comparer le plus objectivement possible.

La gestion de l’effectif en soit est très proche dans les deux jeux (repos, faire tourner l’effectif, leur parler, les motiver, etc) donc ne je m’attarderai pas sur ce point, les réelles différences se feront sentir principalement sur le recrutement, la gestion des matchs et des fonctionnalités pour gérer l’équipe, la gestion financière, la gestion personnelle, et techniquement sur la vitesse d’exécution du jeu après plusieurs saisons passées.

Le recrutement dans FM est pratiquement impossible sans passer par la case solde lors des mercatos, moment ou vous aurez l’occasion de recruter des joueurs sur la liste de vente (donc moins chère que leur valeur), dans le cas ou vous souhaitez acquérir un joueur particulier qui n’est pas à vendre, il vous faudra débourser entre 2 et 4 fois sa valeur (selon l’age et le talent).
Dans le cas contraire, ou c’est vous qui aurez un joueur intéressant, les autres clubs ne vous proposerons généralement que entre 1.5 et 2 fois la valeur du joueur. Il est aussi pratiquement impossible de vendre des joueurs clés (joueur de talent mais vieux) mais pas fortement intéressant sans brader leur prix à coup de hache. De toute manière leur valeur chutera de manière incroyable une fois passé les 31 ans.

Dans LFP les transactions sont plus faciles. Déjà les transferts de joueur se font aux environ de la valeur du joueur, si un joueur vaut 10 millions d’euros, vous pourrez le vendre grand maximum 15 millions, mais si un joueur de 10M d’euros vous intéresse, en vous débrouillant bien vous ne débourserez que 15M max, c’est caricaturé mais l’idée est la.
A chaque mercato différents clubs vous proposeront de vous acheter vos joueurs, peut importe leur valeur, si ils sont intéressant pour eux ils mettront le prix. Bien évidement chaque club n’a pas le même budget (Paris m’a déjà acheté 2 joueurs qui valaient 13 et 14 millions, j’ai pu en tirer 21.5M chacun alors que Lille m’en proposait 16M€).
Et il est très fréquent de voir des « petits clubs » proposer des offres pour des joueurs de plus gros calibre. A vous de juger en fonction de la patience et des moyens du club avec qui vous désirez acheter ou vendre.
D’ailleurs, petit bémol à ce propos, je trouve que les gros joueurs acceptent facilement d’aller dans des clubs d’un cran au dessous, par exemple dans ma partie un joueur de la Juve fait une coupe du monde incroyable mais accepte d’aller à l’OM pour seulement 17 millions d’€ (petit rappel, Gourcuff a couté 24M€ à Lyon) ou encore un de mes jeunes vendu 19M€ à Caen actuellement en L2, gros budget pour un club de L2 non ? Il semblerait que la popularité des joueurs et clubs ne soit pas aussi réaliste sur LFP que sur FM et les budgets disponible grossissent de plus en plus au fil des saisons, plus ou moins vite selon la licence.

Continuons de parler argent, la gestion financière de votre club n’est pas géré pareil dans les deux licences. Dans FM, l’argent se balade tout seul, vous ne savez pas ou, comment ni pourquoi et vous n’avez aucun contrôle dessus à l’inverse de LFP qui vous propose de gérer les budgets salaire, transfert, infrastructure et divers (qui regroupe déplacement de l’équipe, le cout des campagnes de pubs, etc) avec un récap’ complet de toute vos entrées et sorties d’argent.

Votre salaire dans FM ne sert a rien, soyons franc lors que la négociation de votre contrat vous négociez à la baisse pour avoir de plus gros budgets salaire ou transfert, surtout dans un grand club qui vous proposera plusieurs millions par an.
Dans LFP vous pouvez faire fructifier cet argent et/ou le redonner à votre club.

En revanche FM excelle dans la gestion sportive, tout est fait pour vous aider à gérer votre effectif tout au long de la saison la ou LFP est encore loin derrière. L’interface est très simple d’utilisation, tandis que LFP demande pas mal de temps d’adaptation. FM permet réellement d’organiser le jeu de votre équipe comme vous le voulez, jeu en passe comme le Barça ou double blocus comme Chelsea, c’est vous qui choisissez. Un gros point positif dans FM est le système d’historique très bien organisé.

Techniquement, j’ai remarqué un gros défaut mais également une grosse qualité, chez l’un comme chez l’autre :
– LFP : Même après 20 saisons, le jeu tourne toujours parfaitement bien, fluide, pas ou peu de chargement et la simulation est trèèèès rapide. Le soucis c’est que le jeu ne tourne pas lorsqu’on revient sur le bureau (retour windows ou alt-tab).
– FM : C’est l’inverse pour la concurrence, jeu hyper lent à partir de 3 saisons, des chargements chaque semaine simulée par l’ordinateur et donc simuler une saison complète peut prendre jusqu’à 3h selon la puissance de votre ordinateur, la discussion avec vos joueurs risque d’être également ralenti au fil des saisons. En revanche le jeu s’exécute en fond, heureusement …

Vous l’aurez compris, la différence entre les deux licences c’est vraiment la gestion de l’argent, sous toutes ses coutures. Dans ce dossier je penche plutôt vers LFP mais j’aime beaucoup les deux licences, j’ai passé plus de 500H sur Football Manager et un peu moins de 100H sur LFP (toutes éditions confondues) et si les deux jeux sont semblables (gestion d’un club de foot), ils sont assez différent sur bien des points que chacun devra juger sur les démos avant d’acheter le jeu complet.

Comme conclusion, je dirais que FM est basé quasiment exclusivement sur l’aspect sportif du foot, tandis que LFP se base beaucoup plus sur l’aspect financier (à l’instar d’EA, le producteur :p ).

Mon point de vue pour ceux que ça intéresse :
FM est beaucoup plus simple car on ne gère que l’équipe, et le staff peut aider encore en vous allégeant de certaines taches. Vous êtes entraineur donc vous entrainez et rien d’autre !
LFP est beaucoup plus complexe, l’interface est déroutante et il faut gérer presque tous les aspects d’un club (vous pouvez déléguer toutes les taches pour vous concentrer que sur votre équipe si vous le voulez), l’aspect financier de LFP ajoute également une difficulté dans la gestion du club. Vous pouvez avoir la casquette de président-directeur sportif-entraineur.
J’ai également une préférence pour les outils extra sportif que propose LFP (expl : la patience lors d’une négociation).

Et vous, voyez vous d’autres points comparable entre les deux licences ?